Infrastructure hyperconvergée ou hyperscale, laquelle choisir ?

Depuis maintenant de longs mois, la meilleure manière de déployer une Infrastructure dans les data center publics comme privés fait débat. Certains estiment que l’hyperconvergence est la meilleure option s’offrant aux professionnels, là où d’autres ne jurent que par l’hyperscale. Nous avons donc cherché à y voir plus clair entre infrastructure hyperconvergée ou hyperscale.

L’infrastructure hyperconvergée, le choix de la simplicité

Durant les dernières années, la mise en place d’une infrastructure hyperconvergée avait les faveurs de la plupart des professionnels.  Son architecture est centrée sur le logiciel puisqu’elle intègre les ressources de calcul, de stockage, de virtualisation, de réseautage mais aussi bien d’autres technologiques en un seul et unique serveur généralement monté en rack.

Particulièrement innovante au moment de son arrivée sur le marché, l’infrastructure hyperconvergée a contribué à considérablement simplifier les data centers puisque le stockage externe a été éliminé tout comme la connectique associée.

Quant aux performances, elles ne peuvent évoluer que de manière linéaire mais sont au rendez-vous ce qui explique très certainement que les petites et moyennes entreprises sont nombreuses à se tourner vers une infrastructure hyperconvergée pour leur système informatique.

L’infrastructure hyperscale pour davantage de flexibilité

Parce que les géants du web avaient besoin de davantage de flexibilité dans le cadre de leur activité, le marché de l’hyperscale a connu un véritable développement au cours des 10 dernière années.

Ainsi, les architectures hyperscale sont pensées pour intégrer des applications web capables de s’adapter à l’évolution rapide d’Internet. En effet, malgré des évolutions parfois imprévisibles, il est nécessaire que les performances de l’infrastructure se maintiennent à un niveau élevé.

La fiabilité et la reproductibilité des résultats sont aussi des caractéristiques majeures de l’hyperscale tout comme la capacité de supporter de nombreuses tâches indépendantes avec l’objectif final de collecter, traiter et diffuser l’information via Internet.

Le choix des serveurs dans la construction de ce type d’architecture est essentiel et certains constructeurs l’ont bien pris en compte.

Alors finalement, hyperconvergée ou hyperscale ?

Si vous vous posez toujours la question de savoir s’il vaut mieux opter pour une infrastructure hyperconvergée ou hyperscale, sachez qu’il s’agit d’un choix et non de vous imposer une contrainte architecturale.

Aussi, pour optimiser votre installation, l’idéal est de concevoir une plateforme capable de déployer une infrastructure hyperconvergée ou hyperscale. De ce fait, vous pourrez aisément la faire évoluer puisque si la simplicité de l’hyperconvergence semble le plus adapté aujourd’hui, rien ne dit que la flexibilité de l’hyperscale ne sera pas la clé de vos succès de demain.

Laisser un commentaire